Nathalie Talbot (chargée de mission Ressources Humaines Lippi) :

« Durant son parcours de sélection, le candidat choisi a déjà rencontré 7 Lippiens »

Lors de son recrutement, le candidat à un poste chez Lippi crée d’ores et déjà une relation privilégiée avec des « Lippiens » de son service ou avec lesquels il sera amené à travailler.

« Pour tout recrutement, avec les équipes du service demandeur, j’identifie les missions, les compétences demandées et les postures attendues qui seront confiées au futur « Lippien », transcrites dans une annonce.

Je présélectionne 3 candidats au maximum à l’issue des visioconférences, sur des critères plus liés à l’humain et à la passion du métier plutôt qu’à la technicité.

Ces trois personnes sont alors auditionnées par un comité de recrutement, composé de « Lippiens « du même service et des autres services amenés à travailler avec le futur collaborateur. La décision finale, conformément à notre mentalité, est prise de manière collégiale.

Durant ce parcours de sélection, le candidat finalement choisi a déjà rencontré 7 « Lippiens », avec lesquels il a créé une relation privilégiée, l’un des membres du comité du recrutement devenant même son parrain ou sa marraine au sein de l’entreprise.

Son intégration a été facilitée car nous lui avons permis de nous connaître, de ressentir l’ambiance de l’entreprise, de percevoir la culture Lippi. »

Et vous, pourquoi ne postuleriez-vous pas, en candidat libre ou pour un poste proposé dans nos annonces ?

Des opportunités ou événements rares en entreprise

« Au sein de Lippi, pouvoir évoluer en changeant de mission, voire de métier, est un état d’esprit. On peut passer d’opérateur de production à technico-commercial, ou connaître 5 postes vraiment différents au cours de deux décennies de carrière professionnelle après avoir démarré comme assistant commercial. Peu d’entreprises offrent ces opportunités de reconversion en interne.

De même que tous les mois, tout « Lippien » peut librement échanger avec les dirigeants de l’entreprise dans le cadre d’une réunion collective. Ou potentiellement devenir recruteur.

Notre processus de sélection des futurs « Lippiens » nous ressemble, et les candidats, qu’ils soient retenus ou non, vivent une expérience unique de recrutement dans notre entreprise », souligne Nathalie Talbot.